LAB*21 associe la voix, le geste et la musique électroacoustique. L’objectif est d’intégrer le contrôle de tout le système électronique dans la voix d’une soprano et dans ses mouvements. Nous désirons établir un lien physique et organique entre voix, mouvement et électroacoustique. 

 

Une captation multimodale de la voix et de l’ensemble des gestes de la soprano est à la base de notre système d’interprétation. 

 

Développement en 4 phases :

La première phase est d’établir des relations entre les paramètres des mouvements et les paramètres musicaux. Nous procéderons alors à des tests afin de trouver les meilleures adéquations entre l’interprétation vocale, l’ensemble de la gestuelle et leurs impacts sur les différents paramètres musicaux. Cette phase nous permettra d’élaborer une sorte de vocabulaire spécifique. 

La deuxième phase sera de tester divers types de captation, comme les accéléromètres 3 axes, les gyromètres, ou encore la capture vidéo. 

La troisième phase sera de créer un dispositif d’analyse, de reconnaissance et d’interprétation de l’ensemble des gestes et de l’ensemble des paramètres de la voix. 

La dernière phase nous demandera d’exercer et d’éduquer notre dispositif afin que celui-ci apprenne à interagir subtilement et musicalement à l’interprétation musicale et gestuelle de la soprano. 

 

Il s’agit donc d’envisager la matière électroacoustique comme un partenaire de jeu organique qui puisse accompagner la voix : la provoquer, l’influencer, la mettre en relief.

 

 

André Décosterd, compositeur / dispositif électroacoustique

Lisa Tatin, voix

Avec le soutien du Service de la Culture du Canton du Valais

Bourse de recherche 2021

© created by Schoß 2020